La maladie de Raynaud se produit lorsque les vaisseaux sanguins de vos doigts et de vos orteils réagissent temporairement de manière excessive aux basses températures ou au stress. Pour la plupart des gens, ce n’est pas un problème de santé grave. Mais pour certains, la réduction du flux sanguin peut causer des dommages.

Quelles sont les causes de la maladie de Raynaud?

Quand il fait froid, votre corps tente de conserver la chaleur. Une façon de le faire est de ralentir le flux de sang jusqu’aux points les plus éloignés – vos mains et vos pieds. Pour ce faire, le réseau de petites artères qui transportent le sang vers ces points se rétrécit, maintenant le sang plus près du cœur du corps pour aider à conserver la chaleur.

Symptômes

La maladie de Raynaud affecte certaines personnes lorsqu’elles sont exposées au froid.

Lorsque les températures baissent, les vaisseaux sanguins se contractent dans les doigts ou les orteils. Cette contraction provoque une hypoxie ou un manque d’oxygène dans les tissus affectés. Les doigts et les orteils seront froids au toucher et éventuellement engourdis.

Souvent, la zone touchée devient blanche puis bleue. Une fois que la zone est réchauffée et que le flux sanguin revient, une sensation de picotement peut accompagner une rougeur et, éventuellement, un gonflement. Il peut également y avoir une sensation douloureuse et lancinante.

Les orteils et les doigts sont le plus souvent touchés, mais ceux de Raynaud peuvent toucher le nez, les lèvres et les oreilles.

Diagnostic

Le médecin posera au patient des questions sur les symptômes, le régime alimentaire, les habitudes et les loisirs. Le patient doit être prêt à expliquer quand les symptômes sont apparus pour la première fois, à quelle fréquence ils les ont et ce qui semble les causer. Il peut être utile de tenir un journal de ces informations.

Pour différencier Raynaud primaire et secondaire, le médecin peut faire une capillaroscopie. Cela implique de regarder la peau à la base de l’ongle et de l’inspecter au microscope pour rechercher d’éventuels capillaires malformés ou élargis.

Une analyse de sang peut être effectuée pour rechercher des anticorps antinucléaires ou pour mesurer la vitesse de sédimentation des érythrocytes, ce qui peut indiquer des problèmes auto-immuns ou d’autres processus inflammatoires.

1 résultat affiché

Show sidebar